Vouloir changer autrui ou carrément changer le monde ?


 » Hier j’étais intelligent et je voulais changer le monde.

Aujourd’hui je suis sage et je me change moi-même. »
                                                            Djalâl-od-Dîn Rûmî

Bonjour,

Cette citation me parle beaucoup, car dans mon passé, je voulais aussi
changer les autres, et surtout mon partenaire. Je voulais imposer ma façon
de voir les choses et pousser l’autre à évoluer.

Mais je me suis vite rendue compte que cela n’est pas possible.

Changer autrui n’est pas dans notre pouvoir.

Par contre, nous avons le pouvoir de nous changer nous-même,
et cela a plus d’impact que vous ne pouvez l’imaginer.

Peut-être vous demandez alors, comment est possible
que cela ait plus d’impact ?

Nous sommes en interaction avec l’autre et nous agissons ou réagissons
souvent en résonance avec nos histoires, vécus et blessures.

Dans la relation, il y a alors un jeu – la plupart du temps inconscient –
qui se met en route.
Pour vous donner une image visuelle, on peut voir ce jeu 
comme une corde, chacun en tenant une extrémité.

Vous êtes chacun responsable de votre bout de corde,
symbolisant votre part dans la relation.

Tant que ce jeu convient aux deux, il n y a pas de problème.
Mais quand nous évoluons individuellement, il est possible
que ce jeu ne nous convienne plus, que nous ne sommes plus en accord.

Nous sommes alors en souffrance et nous pensons que si seulement
l’autre changeait, les choses s’arrangeraient d’elles-même pour nous.

Mais en fait,non : nous n’avons pas le pouvoir de changer l’autre,
car nous sommes juste responsables de notre extrémité de la corde,
nous ne pouvons agir que sur nous-même.

Donc, en prenant notre responsabilité, par exemple, en respectant nos besoins,
en disant non quand il le faut, en acceptant l’autre tel qu’il est etc…. ,alors 
nous ne jouons plus le même rôle dans notre relation.

En reprenant l’image, nous relâchons notre bout de corde, et du coup,
l’autre en face n’a plus aucune emprise sur nous et vice-versa. 
Les interactions entre les deux ne fonctionnent plus de la même manière. 

La relation est alors confrontée à un ajustement et à un changement.

Pourtant la personne à l’autre bout de la corde a le choix
de rentrer dans une nouvelle interaction avec nous (ou pas),
mais ce choix lui appartient.
Si elle ne souhaite pas faire cet ajustement, la relation touchera probablement à sa fin.
Et c’est probable qu’elle cherchera quelqu’un d’autre pour continuer le même jeu qu’avant.

Mais dans tous les cas, un changement aura lieu et cela grâce à notre propre changement.

Cela va de même avec notre relation au monde. Nous n’avons pas le pouvoir de le changer, mais nous pouvons vivre nous-même le changement que nous souhaitons.

Nous avons aussi toujours le choix de changer notre regard sur les choses, et par ceci, notre réalité change également.

Car tout ce qui se trouve dans notre vie a à faire avec nous-même, nous sommes en résonance avec cela.
Par conséquence, notre changement a également un impact sur le monde.

Donc vouloir changer autrui ou carrément changer le monde ?

Vous savez maintenant : d’abord se changer soi-même pour que cela rayonne
sur autrui et le monde, ce qui provoquera naturellement un changement.

Bien à vous,

Anneliese

Crédits : Fotolia

Articles similaires

Articles les plus populaires

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *