Les rituels, toujours d’actualité ?

Depuis la nuit du temps, les rituels font partie de l’existence humaine.

Il s’agit d’actes à caractère sacré, à signification profonde.
Ils nous permettent de nous confronter, de façon symbolique aux grands thèmes,
aux grandes étapes de l’être humain, tels que la naissance, la vie, la mort,
les relations, la réalisation de soi, la foi, la spiritualité, etc…

En général, les rituels se fondent sur un ensemble de gestes, d’actions,
de symboles, qui dépendent de l’intention donnée au rituel, du contexte, de la société,
et des personnes concernées.

Ces rituels ont pour but d’apporter structure, stabilité, appartenance et orientation dans notre vie.

Ils existent 3 formes de rituels :

  • les rituels quotidiens
  • les rituels pour les saisons et les fêtes
  • les rituels de passage

Les rituels quotidiens
Tout le monde les connaît : la routine du matin quand on se lève,
les habitudes lors des repas ou des pauses-café, la lecture d’une histoire
pour votre enfant avant de s’endormir, mais aussi
la manière de nous dire bonjour et au-revoir, etc….

Les rituels des saisons et des fêtes
Il s’agit de l’ensemble des actes que nous faisons
pour célébrer des fêtes liées à notre culture, notre religion, nos traditions,
comme par exemple Noël, Pâques, carnaval, la fête des mères ou des pères,
la saint Valentin, les anniversaires, etc …

Les rituels de passage
Ils sont liés aux différentes étapes que nous traversons en tant qu’êtres humains
dans notre vie, entre les 2 moments-clé que sont la naissance et la mort.
Il s’agit par exemple du passage où la jeune fille devient femme, ou lorsque le garçon devient homme, mais aussi quand on fait un pas d’évolution, quand on passe d’écolier à étudiant, de la vie d’étudiant à la vie professionnelle, du statut de célibataire à celui de marié, de marié à veuf, de la femme fertile à la femme sage etc.

Selon moi, ce sont justement ces rituels de passage qui manquent fortement
dans notre société aujourd’hui.
Ces actes symboliques, forts et profonds pour nous même, nos enfants,
notre partenaire, nos membres familiaux ou nos amis.

Quand j’observe tous ces jeunes aujourd’hui avec leurs tatouages, je me demande s’il ne
s’agit pas aussi d’un rituel qu’ils font pour appartenir à un certaine groupe ou pour marquer inconsciemment un passage dans leur vie ?

Quand je vois de plus en plus de personnes en difficulté dans leur travail, qu’elles
ne se sentent plus en accord avec leur être ou se sentent surmenées, je me demande si
un rituel ne pourrait pas leur donner force et éclairage.

Quand je vois beaucoup de femmes en difficulté quand leurs enfants quittent la maison
et du coup doivent trouver une nouvelle orientation, ou quand elle entrent dans la ménopause, un rituel spécifique ne pourrait-il pas leur apporter de l’aide pour lâcher l’ancien et accueillir le nouveau ?

Quand un homme ou une femme après tant d’années partent à la retraite et se sentent
d’un seul coup inutile, est-ce qu’un beau rituel ne pourrait-il pas leur ouvrir la porte à une nouvelle voie, un nouvel épanouissement ?

Pourquoi en tant que parents, ne pas faire un beau rituel de passage lorsque votre fille ou garçon devient femme ou homme, comme c’est encore le cas dans d’autres cultures ?

Ou encore, pour d’autres thématiques ?

Je me souviens que lorsque ma deuxième fille était enfant, quand elle a lâché sa sucette, j’ai fait un petit rituel pour elle. Un rituel tout simple : j’ai allumé un grand feu dans notre barbecue et c’est elle qui a jeté sa sucette dans le feu. J’ai jeté ensuite un paquet de « cierges magiques ».
Cela a donné un mini feu d’artifice qui l’a marqué et l’a impressionné à son jeune âge.

Un rituel relie le temps, construit un pont entre idéal et réalité, entre passé et futur,
entre ancien et nouveau, entre connu et inconnu, entre visible et invisible, entre vie et mort.
Un rituel ne nous laisse pas indifférent. Il nous touche, nous aide à aller là où nous
souhaitons aller, ou dans certains cas, lorsque c’est une étape obligée, là où nous devons aller.

Il est très important que la personne qui prend la décision de faire un rituel s’implique dans celui-ci, ainsi que les personnes qui le font avec elle.

Je vous invite à créer vos propres rituels et à les intégrer de plus en plus dans votre quotidien.

Si cela vous parle, le stage intitulé La force et la magie des Rituels
aura lieu en juin, avec le chaman Georg Schantl.

Stage : La force et la magie des Rituels
Apprenez à faire vos propres rituels et les intégrer dans votre quotidien

 

Credits photos :
http://www.jollydays.at/feuerlauf.html
https://hiveminer.com/Tags/heessen/Interesting
http://www.bougie-bougie.fr

Articles similaires

Articles les plus populaires

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.

Une réflexion au sujet de « Les rituels, toujours d’actualité ? »

  1. salut et merci Anneliese pour ce fabuleux témoignage de vie qui élève l’amour, le partage et la proximité d’entre tous
    gros Calin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *